Cancer de la Prostate, renseignements pour comprendre et choisir

DR CHRISTIAN BARRÉ, CHIRUGIEN UROLOGUE

à propos de l'auteur

Dr Christian Barré Le Docteur Christian Barre, chirurgien Urologue, exerce actuellement à Toulouse. Il se consacre à la formation des jeunes urologues tout en poursuivant son activité chirurgicale.

Ses travaux sur la technique de prostatectomie totale et ses résultats obtenus sur le contrôle du taux de marges chirurgicales positives, sur la reprise des rapports sexuels et la qualité de la continence urinaire lui ont valu lors du congrès de l'Association Française d'Urologie à Paris 2009 la remise de la médaille Félix Guyon.

Son investissement dans la prostatectomie totale incisionnelle remonte en 1991 après un stage aux USA pour perfectionner la technique de préservation des nerfs de l'érection dans le service du Pr. Walsh de Baltimore, qui était à l'époque le premier chirurgien à avoir mis au point cette opération.
En 1993, il présente un film sur cette technique au 87ème Congrès de l'Association Française d'Urologie (AFU) à Paris et le jury lui décernera le prix de Cancérologie. A partir de 1998 il se démarque de la technique du Pr. Walsh en apportant ses propres modifications sur la dissection du sphincter et celle des nerfs érecteurs.

Ces innovations techniques ont été publiées dans l'Encyclopédie Médico-Chirurgicale en 2002 et 2005, dans l'Encyclopédie Electronique de l'Association Française d'Urologie en 2004 et dans European Urology : Surgery in Motion en 2007. Il crée des instruments chirurgicaux spécifiques adaptés à sa technique opératoire. Cette instrumentation, réalisée par la société Allemande B.Braun Aesculap, est distribuée en France, en Europe, en Amérique du Nord, Amérique du Sud et en Australie.

L'intérêt de la communauté Urologique pour cette nouvelle technique de prostatectomie totale incisionnelle s'est traduit par l'organisation de conférences avec démonstrations opératoires vidéo-transmises en directe. Elles ont été organisées en France dans une dizaine de centres Hospitalo-Universitaires mais aussi en Grande Bretagne, Suisse et Belgique et enfin, un Advance Course organisé à Paris sous l'égide de l'European Association of Urology (EAU).
L'enseignement de cette technique opératoire est également réalisé lors de stages de formation validés par le comité de Formation Médicale Continue de l'Association Française d'Urologie. Depuis 1995, 800 chirurgiens urologues français ou étrangers sont venus y assister.

En 2011, Invité à New York par le Pr. Ash Tewari , un des leaders mondiaux du robot, , à l’International Prostate Cancer Symposium, il montre que la technique de préservation des nerfs de l’érection, mise au point par voie incisionnelle, permet , à la différence de la prostatectomie robot-assistée, de préserver la sexualité en laissant intacte la capsule prostatique. En limitant ainsi le risque de marges chirurgicales positives, cette technique améliore la survie sans récidive du cancer et permet, dans certains cas difficiles, de proposer une préservation des érections à un nombre plus important de patients très désireux de conserver leur sexualité.

Il publie en 2014 dans le British Journal of Urology International une étude définissant les critères de qualité d’une pièce opératoire de prostatectomie totale. Dans cette série de 1065 patients, il est relevé le plus faible taux de marges chirurgicales positives de la littérature.
Enfin, en expliquant au lecteur de ce site les risques de la prostatectomie totale robot-assistée, il cherche à protéger les patients de la communication agressive d’ Intuitive Surgical. Cette société américaine cible, en effet, directement les patients dans les médias pour leur vendre un traitement qui engage leur vie en prétendant qu’il est le meilleur ! En agissant ainsi, Intuitive Surgical s’impose une obligation : celle d’avoir des résultats indiscutablement supérieurs à tous les autres… ou alors de garder le silence.
imprimer... imprimer Agrandir le texte. Agrandir le texte